Atelier « Réaliser un film documentaire » Dirigé par Rufin MBOU

Du 20 au 25 novembre 2018 (réunion le lundi 19 novembre à 10h00)

Lieu : IFC de Pointe-Noire

  • Durée : 5 jours (35 heures)
  • Effectifs : 5 à 8 stagiaires

Cet atelier de réalisation documentaire s’adresse à des femmes qui souhaitent faire leurs premiers pas derrière la caméra, ayant ou non participé à des réalisations cinématographiques. Chacune réalisera un documentaire de format court (5 à 6 mn).

Le programme

Du scénario à la réalisation

Les fondamentaux de la réalisation : choix du sujet, scénario, prise de vue, montage.

Les réalisations seront effectuées en binômes. Les travaux effectués seront présentés, écoutés collectivement et discutés. Ils seront projetés lors de la soirée de clôture de la Semaine du documentaire, un jury professionnel sélectionnera l’un des films auquel sera remis le Prix Elikia.

Objectifs

  • Comprendre la chaîne de réalisation
  • Connaître les différentes formes de documentaire
  • Acquérir les bases du métier de réalisatrice, dans le champ du documentaire
  • Réaliser un film court

Public

Femmes ayant ou non une expérience dans l’audiovisuel, désireuses de mettre en image leurs visions de leurs environnements, du monde, de faits de société etc.

Pré-requis

Les stagiaires devront être motivées et disponibles à temps plein pour toute la durée de la formation.

Moyens pédagogiques et techniques

  • ensembles de tournage
  • espace de montage
  • espace de projection
  • 1 vidéothèque (centres de ressources pour les arts et la pensée de la médiathèque de l’IFC de Pointe-Noire).

Présentation du formateur :

Originaire du Congo Brazzaville, RUFIN MBOU MIKIMA se place comme un des jeunes talents de la nouvelle scène cinématographique africaine. Après un Master 2 Réalisation documentaire de création à Grenoble, il crée Inzo ya bizizi, société de production cinématographique et audiovisuelle à Pointe Noire, au Congo.

Réalisateur, producteur, formateur, programmateur de festivals et initiateur du collectif des cinéastes congolais « To zali », Rufin Mbou Mikima se définit comme un faiseur d’images et conteur de vies. Depuis 15 années, il développe au fil des expériences ses compétences dans les domaines de la réalisation de documentaires et fictions, de l’écriture de scenarii, de la production audiovisuelle et de l’accompagnement de projets comme formateur en écriture et réalisation audiovisuelle.

Filmographie

En tant que réalisateur

Tsofa, documentaire de 51 min, 2012 / Prix du meilleur court métrage documentaire au festival Vues d’Afrique de Montréal

Tenrikyo, une tradition en toge noire, documentaire de 60 min, 2006

Au nom de …, court métrage fiction de 17 min, 2004

En tant que producteur

Yolande ou les blessures du silence de Léandre-Alain Baker, documentaire de 50 min, 2015

Mbotéde Tshoper Kambabi, court métrage de fiction de 26 min / Trophée francophone du meilleur court métrage 2013

Chroniques 44 de Georges Guérin et Maurice Ferlet, court métrage de fiction de 26 min, 2014

La souffrance est une école de la sagesse de Ariane Astrid ATODJI, documentaire de 76 min, 2013

La vie n’est pas immobile de Alassane DIAGO, documentaire de 60 min, 2012 / Grand prix international aux Escales documentaires, La Rochelle 2012 / Prix Hors-frontières au festival Traces de Vies, Vic le Comte 2012

A la recherche du vinyle d’ébène  de Rufin Mbou Mikima

Modalités de candidature

Une sélection sera faite à partir du CV et d’une lettre de motivation de chacun des candidats.

Les participants peuvent aussi fournir une présentation d’un projet en cours (sans contrainte sur l’avancement du projet) ou d’un projet écrit déjà réalisé. Ce document facultatif permettra à l’intervenant de cerner les différents univers et ainsi de répondre au mieux aux attentes des stagiaires.

Ces éléments sont à nous retourner par mail à direction@ifc-pointenoire.com avec vos coordonnées complètes.