20/10-24/10 :: TEMPS FORT DOCUMENTAIRE

A l’occasion de la venue du projet CAB mené par l’artiste franco-camerounais Blick Bassy, un concours de documentaire a été lancé. Le finaliste ponténégrin Massein Pethas remporta ainsi le prix et put se lancer dans la réalisation d’un 52’ sur les home studios, «Les temples maudits», dont la sortie en octobre nous a inspiré ce temps fort dédié à l’art du documentaire.

Dire le monde, son actualité et sa mémoire, ses convulsions et ses bonheurs, par un langage audiovisuel dont la matière est le réel, «documenter» sans renoncer à une vision artistique personnelle, font du documentaire un élément central de la production cinématographique.

Nous avons donc, pour cette première édition, convié les Ateliers Varan, impulsés à la fin des années 80 par le cinéaste Jean Rouch. André Van In, qui dirigea l’atelier sud-africain en 1994 dont est issu «My vote is my secret», rencontrera lycéens, public et jeunes réalisateurs, et participera à diverses discussions.

MARDI 20 OCTOBRE, 18H30
RUE SANTA FÉ 

de Carmen Castillo (Chili), 2007, 2h43, documentaire

En 2002, au Chili, au fil des rencontres avec ses anciens voisins et compagnons miristes, Carmen Castillo retrace son parcours, de la clandestinité à l’exil, et dévoile un pan entier de l’histoire chilienne avec en fond un questionnement sur l’engagement politique et le prix à payer.
à l’Institut français du Congo à Pointe-Noire (salle TV) 

Gratuit adhérents – 1000 FCFA Non-adhérents

 

MERCREDI 21 OCTOBRE, 16H
SUR LE CHEMIN DE L’ÉCOLE

de Pascal Plisson (France), 2013, 1h17, documentaire

Quatre enfants qui vivent aux quatre coins du globe partagent la même soif d’apprendre. C’est pour cela que chaque jour, dans des paysages  incroyables, ils se lancent dans un périple à hauts risques qui les conduira vers le savoir.

à l’Institut français du Congo à Pointe-Noire (bibliothèque jeunesse)

Ciné-enfants gratuit pour les adhérents

 


au-fil-de-lelectriciteMERCREDI 21 OCTOBRE, 18H30

 AU FIL DE L’ÉLECTRICITÉ
Documentaire réalisé par Aimée Nkounkou Banzouzi (Congo), 2013, 52min
Le Congo Brazzaville : une réalité, celle des coupures quotidiennes d’électricité. Un quartier sans cesse dans le noir. La nuit, les rares lampadaires alimentés sont investis par une foule d’étudiants qui révisent leurs cours. C’est durant ces grandes parenthèses de vie que le réalisateur se plonge dans cet univers.
+ discussion avec le réalisateur Aimée Nkounkou Banzouzi

Au centre culturel Tati Loutard (Mpita)

Gratuit

JEUDI 22 OCTOBRE, 18H30
LES TEMPLES MAUDITS
Documentaire réalisé par Massein Pethas (Congo), 2015, 52min
Le contexte congolais a donné naissance à une catégorie informelle de faiseurs de musique. Dans la clandestinité totale, depuis l’antre des garages, des chambres exigües de la maison de leurs parents, des conteneurs délabrés ou abandonnés, ils sévissent. Malgré les conditions, bien des techniciens de ces studios, ces « héros de l’ombre » parviennent à sortir des œuvres remarquables et rivalisent avec celles produites par les studios dits “fréquentables”.
+ discussion avec le réalisateur Massein Pethas

Au centre culturel Yaro (Loandjili)
Gratuit

VENDREDI 23 OCTOBRE, 18H30
MY VOTE IS MY SECRET

Documentaire J. Henderson, T. Mokoena, D. Rundle (Afrique du Sud), 1994, 1h35

Trois cinéastes du Direct Cinema Workshop suivent la campagne de préparation des premières élections libres sud-africaines qui ont lieu le 27 avril 1994, entre effervescence électorale et réalité quotidienne. Un regard unique, loin des images traditionnelles, sur l’intense émotion soulevée par ce vote.

Les émeutes de Soweto en 1976 avaient coûté la vie à 600 jeunes noirs. En 1991, Nelson Mandela est libéré et l’apartheid aboli. En 1994 sont organisées les premières élections libres pour tous les sud-africains. Les cinéastes ont suivi l’événement dans l’ex-Bophutatswana, à l’intérieur d’un hôtel base du parti Inkhata, dans un atelier de couture où se côtoient noires et métisses, dans une petite école de campagne pour les enfants des ouvriers agricoles noirs, et au côté du jeune Fodo, véritable porte – parole de l’ANC à Kagiso Township. Un regard unique sur l’intense émotion soulevée par ce vote historique qui a bouleversé la vie de 30 millions de Noirs sud-africains.

Direction du projet : A. Van In (Ateliers Varan)
Production : JBA Prod.
Prix du jury à l’IDFA, Amsterdam – 1995 Mention spéciale de la Meilleure Vidéo Doc. aux 6e Rencontres de Lisbonne – 1995 ‘Prix Joris Ivens’ – Cinéma du Réel – 1996

+ discussion avec Andre Van In

à l’Institut français du Congo à Pointe-Noire (espace Tchicaya U Tam’si)
Gratuit

 

SAMEDI 24 OCTOBRE

à partir de 14H : FILMS VARAN [à l’Institut français du Congo à Pointe-Noire (salle TV)]

17H : AU FIL DE L’ÉLECTRICITÉ  [à l’Institut français du Congo à Pointe-Noire (salle TV)]

18H : Table-ronde // REPORTAGE OU DOCUMENTAIRE : ÉTHIQUES, ENJEUX ET ÉCRITURES
En présence de : Aimée Nkounkou Banzouzi (réalisateur/Congp), Massein Pethas (réalisateur et journaliste/Congo), André Van In (réalisateur et formateur aux ateliers Varan/Belgique) et François Chignac (journaliste à Euronews/France) [sous réserve]  [à l’Institut français du Congo à Pointe-Noire (espace Tchicaya U Tam’si)]

19H30 : LES TEMPLES MAUDITS  [à l’Institut français du Congo à Pointe-Noire (Espace Tchicaya U Tam’si)]

à l’Institut français du Congo à Pointe-Noire
Gratuit