DU 17 AU 22 AVRIL // DANSE CONTEMPORAINE // Labo de création avec SALIA SANOU – Festival RUE DANCE

17-04-2017 - 22-04-2017 Toute la journée
Du 17 au 22 avril – Labo de création – Festival RUE DANCE
Salia Sanou avec les danseurs de Pointe-Noire

 

Pendant cette semaine, Salia Sanou souhaite aborder avec les danseurs la question de l’engagement et de la démarche artistique, le rapport physique à l’autre, à l’espace et au temps, ainsi que les notions du poids et du port du corps.

 

Biographie : Initié aux rites et traditions bobo, Salia Sanou a 24 ans quand il rencontre Mathilde Monnier et retrouve Seydou Boro au Centre Chorégraphique National de Montpellier. Ensemble ils fondent la compagnie Salia ni Seydou et sont lauréats des deuxièmes Rencontres Chorégraphiques de l’Afrique et de l’Océan Indien pour le Siècle des fous.

En 2006, ils lancent le Centre de Développement Chorégraphique La Termitière de Ouagadougou au Burkina Faso. Ce projet d’envergure internationale, dédié à la création et à la formation, est le premier du genre en Afrique.
C’est en 2010 que Salia Sanou crée la Compagnie Mouvements Perpétuels. Un formidable outil pour initier le regard, rendre sensibles des espaces, en salle, dans la nature, au centre d’un village ou sur une esplanade. Une démarche artistique, toujours nourrie d’une humanité cultivée d’une rive à l’autre, entre la France, sa terre d’adoption et sa terre natale, le Burkina Faso.
>> RESTITUTION LE 22/04 À 19H

Related upcoming events

  • 28-04-2017 16:30 - 28-04-2017 18:00
    Labo de création de Florent Mahoukou LA NAISSANCE DE MON 'SAC AU DOS'
    Dans le cadre du Festival RUE DANCE

     

    Venez découvrir le travail du chorégraphe Florent Mahoukou mené avec les lycéens de Mpaka pendant son labo de création du 22 au 28 avril. Représentation gratuite et ouverte à tous !

    Avec son spectacle «Sac au Dos», Florent Mahoukou évoquait cette valise de passé, de souvenirs, parfois douloureux, que l’on a tous avec soi. Lui porte le très lourd sac de l’année 1998 au Congo Brazzaville. Sans entrer dans le détail de cet événement, il a souhaité travailler avec les lycéens sur cet «état d’urgence», état de panique, et sur la façon dont on peut être capable de transformer cet état en l’expression d’une forme esthétique.

     

    >> En savoir plus

     

    Vendredi 28 avril à 16h30 - Lycée de Mpaka
    Entrée libre
  • 29-04-2017 19:00 - 29-04-2017 21:00
    On ne brûle pas l’enfer
    Chorégraphie de DeLaVallet Bidiefono et Aïpeur Foundou

    Dans le cadre du Festival RUE DANCE

     

    Interprètes : Aïpeur Foundou (danseur), Mayindou Tanguy Peper (danseur-comédien)
    Mayindou Press Rosandre (musicien), Mohamed Sylla (musicien)
    Lumière, son, régie : Francky 'Peutch' Milandou
    Spectacle créé aux Francophonies en Limousin en 2016

     

    Voyage poétique à travers la mémoire des corps, On ne brûle pas l’enfer entrelace réalités et imaginaires, désespoirs et espoirs. Ces corps, qui ont traversé les temps de guerre comme les temps de paix, débordent et se dispersent en d’autres corps, subis ou choisis, comme les témoins de la construction en mouvement de la jeunesse congolaise contemporaine.
    Les images et le texte (extrait de La vie et demie de Sony Labou Tansi) s’ajoutent à cette danse de vie et de mort comme des réminiscences, des instants du passé qui reprennent corps et chair, dans une poétique du désordre, nous plongeant dans le monde imaginaire si réel de Katalamanasie. Des paroles, trop longtemps tues, laissent jaillir des vérités indicibles, des témoignages tragiques ou imaginaires.

     

    IFC de Pointe-Noire - Salle de spectacle
    Entrée 3000 FCFA / Gratuit pour les adhérents IFC