CONCOURS DE POÉSIE // Déposez vos textes avant le 18/02 !

18-02-2017 - 23-03-2017 Toute la journée
FONCTIONNEMENT
> 2 Catégories
Catégorie ADULTES (+ de 18 ans)
Catégorie JEUNES (- de 18 ans)
> 3 prix par catégories :
1er Prix du Jury
2e Prix du Jury
Prix du public

Prix du Jury : Le jury sera constitué d’un groupe de personnes qualifiées dont les noms ne seront pas communiqués aux candidats.

Prix du Public : Les textes seront consultables à l’accueil de l’IFC de Pointe-Noire à partir du 22/02/17, afin que tous les lecteurs puissent voter pour leur poème préféré.


CALENDRIER
> Date limite de dépôt des textes : 18/02/2017

Les textes doivent impérativement être déposés à l’accueil de l’IFC avant le samedi 18 février 2017, au plus tard à 18h. (les candidatures par mail ou Facebook ne seront pas acceptées)

> Consultation des textes à l’IFC de Pointe Noire et vote du public : du 22/02/2017 au 16/03/2017

> Cérémonie de remise des prix : vendredi 17/03/2017 à 19h à l’IFC de Pointe-Noire

 

COMMENT PARTICIPER ?

> 1 texte par personne

> Sujet libre

> Texte en français

> Texte manuscrit ou dactylographié, sur papier blanc

> Participation gratuite

> Candidature anonyme

Lors du dépôt des textes à l’IFC, les candidats rempliront une fiche de renseignement (nom, prénom, adresse, catégorie, titre du poème) et se verront attribuer un numéro d’identification.
Les jurés voteront pour les poèmes en fonction du numéro d’identification et n’auront donc pas connaissance de l’identité des auteurs.

> Les membres du jury ne peuvent pas concourir.

> Important : les lauréats autorisent l’IFC de Pointe-Noire à disposer des textes sans que cela ne fasse l’objet d’une rémunération (usage dans un but strictement promotionnel des auteurs)

Related upcoming events

  • 01-10-2020 10:10 - 01-10-2020 10:10
    TABLE RONDE : Le roman policier, un mauvais genre ?

     

    Le roman noir inspire les plus grands succès du cinéma, il fut précurseur dans l'intérêt porté par la littérature aux questions sociales, véritable miroir des âmes humaines souvent à la dérive et livrées aux difficultés de leur environnement social. Mais son style intimement lié à l'art du récit, du suspense, moins préoccupé de recherche formelle, le marginalise du côté d'une "littérature de gare", dont les succès populaires devraient être le signe d'un "mauvais genre". Est-ce rendre justice à une littérature qui a déjà bâti son panthéon de grands auteurs ?

    Avec : Janis Otsiemi (Gabon) et Francis Mizio (France)

     

    Janis Otsiemi est né en 1976 à Franceville, à cinq cents kilomètres de Libreville, la capitale du Gabon. Ancien élève du Collège Public d'Akébé (Collège Georges Mabignat aujourd'hui), il intègre en 1998 la Fondation Raponda Raponda Walker comme Membre permanent. Romancier, poète et essayiste, Janis Otsiemi a publié un roman Tous les chemins mènent à l'Autre (Prix du jeune écrivain gabonais) aux Éditions Raponda Walker (Libreville 2002) et aux Éditions Ndzé (Paris, 2002). Il a été lauréat du Prix du centenaire de la naissance du président Léon Mba pour son recueil de poèmes Chants d'exil. Il se fait connaître en France en 2009 avec son premier texte, La vie est un sale boulot (éditions Jigal), couronné par le Prix du Roman gabonais en 2010. Depuis, il n’a de cesse d’écrire des polars, pour montrer et d